Rencontre avec Cindy Mysliwiec, Chef de produit

Rencontre avec Cindy Mysliwiec, Chef de produit

Bonjour Cindy ! Tu es chef de produit chez Carré Blanc, peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton métier ?

Mon travail consiste à suivre la réalisation du produit, depuis la création sur la feuille de papier jusqu’à la commercialisation en boutique. Je m’assure que les collections sont fabriquées dans les délais demandés et que le niveau de qualité attendu par la marque est respecté. En parallèle, j’analyse le marché, la cible et les ventes dans le but de garantir un équilibre entre les plans de collections et les objectifs de rentabilité de notre marque.

Comment se passe une journée type chez Carré Blanc ?

Dès mon arrivée au bureau, je vérifie mes mails pour voir s’il y a des urgences qui peuvent avoir un impact sur les produits ou les livraisons des collections. Je participe à une réunion avec toute l’équipe de style pour faire le point sur les dernières créations, les chiffres et analyser les derniers échantillons envoyés par les fournisseurs. Cela me permet ensuite d’envoyer des commentaires à nos fournisseurs pour retoucher le dessin, la couleur, la matière ou encore le packaging, tout en négociant les prix d’achat de ces produits.

Comment accompagnes-tu les stylistes dans leur travail au quotidien ?

Nous travaillons vraiment main dans la main. Dès qu’elles font des essais, nous échangeons sur ce qui va et ce qui ne va pas. Je les accompagne à chaque étape : le dessin, la maquette, le choix des couleurs ou de certains effets. J’interviens dans la création, mais aussi en amont dans la réalisation des planches de tendances. Je donne mon avis sur le choix d’une tendance plutôt qu’une autre.

Quels sont les principaux challenges de ton métier ?

Il faut retranscrire le plus fidèlement possible les envies et les inspirations des stylistes en transposant le papier à la réalité. Je dois donc donner des indications précises aux fournisseurs pour que le produit fourni soit le plus proche de notre ADN. Le challenge est de créer un bon produit au bon prix dans les délais impartis tout en garantissant le niveau de marge requis par l’entreprise.

Qu’est-ce que tu aimes dans ton métier ?

J’adore la décoration intérieure, le linge de maison, et plus particulièrement celui de Carré Blanc car il est très exubérant. Il se distingue par le motif ou la couleur, ce qui me plaît beaucoup. J’aime aussi la polyvalence de mon métier : je fais plein de choses différentes, tout est nouveau chaque saison car les produits se renouvellent sans cesse.

Comment veilles-tu à ce que la qualité des produits Carré Blanc perdure dans le temps ?

La qualité est notre maître mot au quotidien. Nous sommes garants de la qualité dans chaque geste, par la communication aux fournisseurs : on vérifie les échantillons, toutes les caractéristiques du produit, pour être certains qu’il répond à la qualité et aux exigences de Carré Blanc. Cela passe aussi et surtout par la sélection des fournisseurs : ils doivent avoir un certain savoir-faire pour être capables de réaliser nos produits, mais aussi un certain nombre de certifications. Nous sommes certifiés en tant que marque Oeko-Tex Standard 100 depuis décembre 2019. C’est un vrai grade de qualité.

Peux-tu nous parler des nouvelles gammes biologiques ? Quelles ont été les étapes pour se diriger vers une production plus responsable ?

On s’est rendu compte que les rayons bio s’agrandissent dans les supermarchés, mais on en parle encore assez peu dans l’univers du textile, alors que les produits sont directement en contact avec la peau. L’idée était donc de proposer un linge de maison biologique à un prix accessible à notre clientèle, et ce dans chaque famille de produit. Nous avons sélectionné avec soin les fournisseurs, visité leurs usines, pour s’assurer que toutes les exigences de la fabrication biologique était respectées. On parle encore peu du label GOTS, alors que c’est la certification la plus sûre. 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.