Comment bien choisir sa couette ?

Comment bien choisir sa couette ?

De nombreux critères entrent en considération pour bien choisir sa couette : taille, niveau de chaleur, garnissage, matières synthétiques ou naturelles.

Avec des nuits de 7 heures en moyenne, nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. Matelas et oreillers jouent un rôle majeur dans la qualité de notre sommeil, tout comme la couette, dont le pouvoir adiathermique permet de conserver la chaleur. Voici nos conseils pour savoir comment bien choisir sa couette et investir dans une literie adaptée à votre mode de vie.

Choisir une couette : les différentes dimensions

Pour bénéficier d’un sommeil réparateur, il est important que la taille de la couette soit ajustée aux dimensions du lit. Ainsi, une couette de 140x200cm sera adaptée à un lit de 90cm de large. A partir de 120cm, on privilégiera une couette de 200x200cm. Pour un lit deux places standard (140cm), les couettes de taille 200x200cm et 240x220cm seront idéales. Les matelas queen size (160cm) et king size (180cm) nécessiteront une couette de 260x240cm. Enfin, pour les plus grands lits de 200cm de large, il faudra choisir une couette de 260x240cm.

Dimensions du litDimensions de la couette
90 cm140 x 200 cm
120 cm200 x 200 cm
140 cm200 x 200 cm 240 x 220 cm
160-180 cm260 x 240 cm
200 cm260 x 240 cm

Pour créer un véritable « cocon » douillet et maintenir une bonne isolation aux entrées d’air, il convient de prévoir 40 à 50 cm de retombée latérale et aux pieds. Choisir une couette adaptée à sa physiologie, c’est donc s’assurer un sommeil de qualité.

Choisir une couette selon le niveau de chaleur

Le choix d’une couette s’effectue en fonction de l’environnement dans lequel nous dormons (pièce fraîche ou chauffée), mais il dépend également de sa propre sensibilité au froid ou à la chaleur. C’est pourquoi certaines personnes changent leur couette selon les saisons. Plus la densité du garnissage est élevée, plus la couette sera chaude.

  • Les couettes chaudes possèdent un grammage entre 300 et 500g/m²
  • Les couettes légères possèdent un grammage entre 200 et 400g/m²
  • Les couettes 4 saisons possèdent un grammage entre 300 et 400g²

Un grammage entre 300 et 500g/m² sera idéal pour l’hiver, tandis qu’une couette légère conviendra davantage à une pièce chauffée à plus de 22°C. Si vous recherchez une couette 4 saisons, optez pour un grammage entre 300 et 400g/m², recommandé pour les pièces chauffées entre 18 et 22°C. L’indice de chaleur est généralement mentionné sur le packaging. Ainsi la couette hiver en duvet de canard sera parfaite pour rester bien au chaud dans votre lit.

Le choix des matières : synthétiques ou naturelles ?

Les couettes peuvent être garnies de matières synthétiques, naturelles, ou les deux. On distingue 4 sortes de couettes. Les couettes en plumettes de canard et duvet d’oie sont appelées couettes naturelles. Elles sont appréciées pour leur gonflant et leur pouvoir isolant. Les couettes en satin sont également considérées comme naturelles. Elles possèdent des propriétés thermorégulatrices, hypoallergéniques et antibactériennes. Les couettes hybrides désignent celles dont le garnissage est à la fois composé de matières synthétiques et naturelles. Elles combinent l’aspect moelleux et le confort thermique. Enfin, les couettes synthétiques sont garnies de fibres de synthèse (fibre creuse ou microfibres). Elles sont plébiscitées pour leur prix, leur facilité d’entretien, mais aussi pour des questions d’éthique.

Il est opportun de rappeler qu’aucun animal ne souffre d’une plumaison à vif, et que l’intégralité du garnissage naturel provient d’animaux tués à des fins de consommation. Pour Carré Blanc, comme pour notre fabricant partenaire, il est essentiel de garantir une provenance française de ces matières premières.

Choisir sa couette en fonction du prix

Si le prix de la couette n’est pas le critère principal, il a néanmoins son importance dans le choix final. Sans surprise, les couettes naturelles sont les plus chères. Plus une couette est moelleuse, plus sa proportion de duvet est grande et son tarif important. Et pour cause, le duvet est la matière première la plus chère dans une couette. C’est l’Or blanc ! La provenance du garnissage (France, Europe ou Asie) influe également sur le prix. Si les couettes synthétiques sont plus abordables, la fibre creuse siliconée (rappelant les qualités des plumes d’oiseau et facilitant une bonne répartition dans la couette) de qualité supérieure coûtera plus cher qu’une fibre synthétique creuse classique (contenant de l’air et offrant une bonne isolation thermique et un bon pouvoir adiathermique) ou qu’une fibre synthétique ordinaire.

La qualité de l’enveloppe et le tissage de la couette influent également sur le prix, tout comme le niveau de finition et le piquage de la couette. Le satin de coton 139 fils/cm² et le piquage à carreaux cloisonnés sont de meilleure qualité, ce qui justifie leur prix.

Qu’elles soient garnies de soie, de plumes, de duvets, ou de fibres synthétiques, les couettes Carré Blanc sont des couettes haut de gamme qui répondent aux exigences les plus pointues en termes de qualité de matières et de finitions. Pour que votre chambre soit un véritable havre de confort et de bien-être, veillez également à choisir une housse de couette adaptée.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.